Agni dans notre cheminement intérieur

Agni dans notre cheminement intérieur

Le feu de la transformation

YOGA ET VEDA
AGNI DANS NOTRE CHEMINEMENT INTÉRIEUR

Pour faire suite aux chroniques précédentes, sous peine d’être accusée de redondance, mais décidée à conclure ce chapitre sur Agni, je reprends volontairement ces éléments. « Dans la voie du yoga nous avons trois possibilités de canaliser et concrétiser notre feu intérieur : la parole (le verbe), Prana et l’intelligence (Buddhi), (…) les trois piliers qui soutiennent notre nature profonde et permettent à notre âme de s’exprimer ». Mon objectif est d’y ajouter des pratiques, pour que tout ceci ne reste pas dans le domaine des idées mais puisse prendre forme concrètement, dans votre vie. Si vous le souhaitez.

AU NIVEAU DU VERBE

« Le mantra, la répétition du son sacré, alimente le feu interne qui effectue la purification du subconscient pour nous ouvrir l’accès à la méditation ». Symboliquement, le Feu, c’est la lumière du soleil, Surya, en tant que pouvoir de la connaissance révélatrice, grâce à laquelle nous pouvons atteindre la vérité la plus haute. Parlant du soleil :

« Le voici qui revête le giron de la Terre,
Qui revêt le Ciel, le domaine aérien;
Qui au sommet du ciel fauve,
A pénétré les mondes célestes. »

Atharva Veda 13.1

Agni dans notre cheminement intérieurCe que nous retrouvons exprimé dans la Gayatri, la « Reine des Mantras », connue comme la « Mère des Vedas » parce qu’elle stimule la révélation et nous permet de comprendre intuitivement la connaissance contenue dans les Vedas en ouvrant notre vision intérieure. Elle nous connecte à la profondeur de l’existence.

Tandis que le Maha Mrityunjaya Mantra, le « Cœur des Vedas » nourrit et stimule la force de guérison, renforce notre pouvoir de volonté, de connaissance et d’action, et développe enthousiasme, courage et détermination. Il nous connecte au guérisseur intérieur.

Ces deux « grands mantras » sont une aide incontournable sur tous les plans. Mais n’oublions cependant pas le rôle du silence, l’autre facette du son, il favorise l’expansion, l’imprégnation de toutes les couches du subconscient, et il nous met en contact avec notre Buddhi. Par surcroît il épargne notre Prana et ouvre la porte de notre mental sur des niveaux de conscience riches en découvertes et créations en résonance avec notre propre vibration.

PRANA

Prana, élixir de vie, est à chaque instant notre compagnon de voyage intérieur. Nous le développons dans la respiration consciente mais aussi en le puisant aux sources cosmiques. C’est à la base, le guérisseur. Cumulé au niveau de Manipura où il s’embrase sous la forme de feu-lumière, rayonne dans tout le corps pour nourrir et régénérer tous les organes et systèmes. De plus, prenez en note ce message dans toutes vos pratiques :

« L’asana est une offrande sacrée. »

          « Vous devez faire l’asana avec votre âme. »

« C’est le Prana qui enflamme le combustible de la volonté et permet à l’éveil de se propager et de passer dans tous nos systèmes. »

« Prana, c’est le véhicule de l’éveil. »

BKS Iyengar (Dans « La voie de la paix intérieure »)

BUDDHI

Nous voici au niveau de la conscience, de l’intelligence qui éclaire notre mental de messages intuitifs. Le véhicule que prend Prana pour nous guider vers l’éveil. ET…

« Ce n’est pas en vous enfuyant du monde que vous allez le changer. C’est en y travaillant, modestement, humblement, mais avec une flamme dans le cœur, quelque chose qui brûle comme une offrande ».

Mère (Dans « La voie ensoleillée »)

En pratique, accueillez Prana dans votre cœur, depuis le ciel, visualisez une pluie de lumière de toutes les couleurs en provenance des étoiles, absorbez son énergie douce dans l’inspiration et inondez votre être entier à l’expiration pour vous aimer toujours plus, aimer les autres et tout ce que vous faites. Prana est le guide de la conscience individuelle à la conscience cosmique, dans l’espace du cœur et du mental réunis. Agni est le feu sacré du cœur.

RECUEILLONS-NOUS

Le cœur est pour les Vedas le siège du Soi, symbolisé par une flamme, notre être véritable, un pouvoir et une présence qui permettent à notre corps et à notre mental de fonctionner. C’est notre feu originel qui contrôle tous les autres feux en nous. C’est la lumière de la vérité, le feu latent de notre âme qui accompagne le processus de transformation.

Agni dans notre cheminement intérieurBeaucoup d’hymnes sont consacrés au sacrifice védique Yajna. Le mot sacrifice est employé dans un sens symbolique pour toute action intérieure ou extérieure, consacrée à la Connaissance Suprême, une offrande symbolique, que l’on compare à un voile transparent ainsi exprimé sur un métier à tisser.

« Le sacrifice qui de toutes parts est tendu avec des fils,
Qui s’étire sur cent et un actes divins,
Ces Pères qui sont venus ici le tissent.
Assis sur le métier tendu : « tisse en avant, tisse en arrière ». Disent-ils. » .(…)

Atharva Veda 7.5 

Toutes les pratiques de Yoga sont une forme de Yajna.

Paru dans la Chronique n°28 d’octobre 2020 de la Fédération Francophone de Yoga

Francine Cauchy

Francine Cauchy

Formatrice de professeur de yoga pour enfants, pour aînés et de Yoga Ayurveda, Francine Cauchy enseigne le yoga depuis 1975. Elle est maître en yoga accrédité par la Fédération francophone de yoga et conseillère au World Council of Yoga.
Étiquettes : Agni| Mantra
Découvrez nos articles et chroniques