Yoga-Nidra

Yoga-Nidra

UNE DÉTENTE PROFONDE ET UNE VOIE VERS LE SOI

À LA LUMIÈRE DU YOGA ET DE L’AYURVÉDA

Yoga et ayurvéda ont en commun le but ultime de réalisation de soi, de qui nous sommes au plus profond de nous. Chacune de ces deux sciences apporte ses propres balises dans ce cheminement.

L’ayurveda prépare le terrain propice à la réalisation par un travail d’harmonisation des éléments qui nous constituent et oriente vers des pratiques de yoga adaptées à notre constitution autant sur le plan physique que sur le plan mental. C’est une base indispensable pour que les pratiques de yoga puissent prendre place avec efficacité et en toute sécurité.

Le yoga propose alors une approche personnalisée (respectant les possibilités de chacun) pour éveiller et développer la conscience et la diriger à des fins spécifiques de découverte et d’appropriation des différents plans de notre être, d’en approfondir la connaissance avec en même temps une perception toujours plus vive du lien qui unit notre soi au Soi de dimension cosmique.

QUELLE PLACE PREND YOGA-NIDRA DANS CE CHEMINEMENT ?

YOGA-NIDRA ET YOGA

Yoga-nidra est une technique dite « technique de sommeil éveillé ».  Sa fonction est la même que toutes les pratiques de Yoga, autant asana que pranayama : éliminer, purifier. Chacune des phases de yoga-nidra remplit ce rôle à un niveau ou un autre.

Dans les Upanishad, yoga-nidra est « un état appelé « le sommeil du yogi » consistant en une absorption prolongée dans une extase, sans forme, conduisant à la dissolution du mental, une sorte de transcendance. » Il ne s’agit donc plus seulement de se relaxer, bien que la détente soit agissante et à plusieurs niveaux, mais de suivre une voie qui conduit à l’illumination.

Au centre, et indissociable de la pratique, figure la rotation de la conscience. Basée sur la pratique traditionnelle de nyasa, elle fut structurée par Swami Satyananda, à qui je rends hommage ici pour cet héritage et plus encore…. La conscience du corps se développe avec des perceptions toujours plus intenses des espaces jusqu’à la vibration des cellules, une présence à soi et en même temps une sensation de dissolution des limites pour se rapprocher du Soi, plus vaste. S’y ajoute une succession de phases organisées avec précision, chacune induisant un retrait des sens de leur connexion à l’extérieur, et conduit à une relaxation complète. Réceptivité et perceptions toujours plus fines jalonnent l’expérience au fur et à mesure.

Grâce au yoga-nidra, de la détente physique à la pacification du mental et des émotions, en passant par l’intériorisation des sens, la conscience progresse et éclaire le chemin vers qui nous sommes.  Le moteur de cette détente, c’est l’élimination des tensions sur tous les plans effectuée par différentes phases, une action thérapeutique relative à l’ayurvéda, langhana. Son action dans les différents plans nous amène à libérer les différentes couches qui nous séparent de ce qui existe, au plus profond de nous, l’état de conscience que l’on appelle turya, la conscience pure, unifiée.

YOGA-NIDRA ET AYURVÉDA

Avec la détente physique et mentale de yoga-nidra, une harmonisation des constitutions physique et mentale prend place pour installer un espace tranquille propice au cheminement vers le Soi. Tous les inconforts physiques qui usent l’énergie cessent de nous préoccuper et l’énergie peut être canalisée vers l’essentiel. Le mental pacifié devient un canal idéal pour la conscience. Celle-ci peut être orientée vers des lieux psychiques plus subtils permettant une stimulation et un éveil de leurs potentiels.

La progression dans yoga-nidra inclut toujours au départ de développer la conscience corporelle, de s’approprier tous les espaces du corps par le retrait des sens pour une meilleure perception de celui-ci, puis d’éveiller la conscience et son expansion via le souffle et le travail mental.

L’élimination des blocages énergétiques s’effectue par des respirations conscientes et par des visualisations pour progressivement installer une harmonie au niveau de la constitution physique et mentale, puis plus tard, un éveil tranquille des centres psychiques. Tout un ensemble de pratiques bien coordonnées qui sollicitent toutes les parties du corps toujours avec la dimension du ressenti véhicule de la conscience.

Plusieurs techniques de pranayama figurent dans yoga-nidra, elles nous connectent à notre guide intérieur, notre propre sagesse et modifient notre état de conscience. Cela nous permet de progresser et d’identifier ce qui convient le mieux pour notre corps autant dans le domaine plus spécifique de l’ayurvéda comme l’alimentation (la mieux adaptée pour nous) ou l’utilisation de plantes (qui vont nous apporter du confort), que dans notre manière d’aborder nos pratiques de yoga pour nous établir dans un état de tranquillité.

Par ailleurs, la concentration affermit le mental qui cesse alors de divaguer. Pratyahara, l’intériorisation des sens et le travail sur le mental vont nous amener dans un équilibre intérieur propice à une réalisation qui nous correspond.  L’attitude du témoin fait également partie de yoga-nidra, elle consiste à se mettre dans l’état de celui qui observe, sans réaction d’aucune sorte : nous approchons alors la vraie nature du mental qui est de nous guider vers la lumière et la connaissance.

Francine Cauchy

Francine Cauchy

Formatrice de professeur de yoga pour enfants, pour aînés et de Yoga Ayurveda, Francine Cauchy enseigne le yoga depuis 1975. Elle est maître en yoga accrédité par la Fédération francophone de yoga et conseillère au World Council of Yoga.
Étiquettes : Yoga-nidra
Découvrez nos articles et chroniques